BOUTIQUE ETSY LANCÉE

Un petit article pour annoncer le lancement de ma boutique Etsy.

Elle n’est pas aussi remplie que ce que je voudrais car j’ai du mal à trouver le temps pour tout faire mais ca va venir!

Pour le moment, vous y trouverez surtout des attrapes mais arriveront très vite des pochettes, des headband et des affiches à encadrer.

Deuxième petit bémol: Mes photos n’ont pas le rendu que je voudrais.. Si vous avez des conseils à me donner à ce sujet, je suis preneuse !

img_5804

p1070874

p1070854

J’attends vos réactions et vos conseils en espérant que mes créations vous plairont !

bisous bisous

O. 

RETOUR D’EXPERIENCE : PREMIERE ACQUISITION IMMOBILIERE

Comme vous le savez peut-être, l’un de gros projets de 2017 est l’acquisition de notre premier bien immobilier !

Nous l’avons ENFIN trouvé, après plusieurs mois de recherche. Nous avons pas mal galéré à trouver une maison, qui regroupe  toutes nos exigences et à un prix attractif ! Je me languis de vous la montrer !

Nous aurons beaucoup de travaux à faire, vous allez donc avoir apparaitre sur ce blog  plusieurs articles avant/après, tuto bricolage et décoration etc.

C’est une grande aventure qu’il me tarde de commencer !

Nous avons signé mi janvier pour un déménagement en avril 🙂

Cette recherche s’est révélée longue et démotivante. Mais cette longue recherche; nous avons appris plein de choses sur l’immobilier et avons eu quelques surprises d’où l’idée de cet article. J’avais envie de partager avec vous tout ce que nous avons découvert et nos astuces pour un achat serein.

mains-achat-maison-individuelle_xlarge

LA RECHERCHE

  • Mon premier conseil de bien lister ces critères pour se préparer aux visites : Nombre de pièces voulues, superficie minimum, critère esthétique, (cheminée, envie de luminosité, de moulure, d’une véranda etc), superficie jardin ou cours, nombre d’étage admis… Il peut en avoir tellement.

listing

  • Il faut se préparer aux visites et penser à prendre toutes les informations importantes : Les travaux à prévoir, l’état du toit, quel type d’assainissement est en place (fosse septique ou tout à l’égout – Le changement d’une fosse sceptique est un poste onéreux à prévoir !), qui sont les voisins, quelles sont les commodités dans le secteur.

 

UN BIEN A ATTIRÉ VOTRE ATTENTION

Je vous conseille de faire une contre visite avec une personne neutre. Un parent est souvent beaucoup plus posé et attentif aux petits détails que nous et nous connaissent parfaitement, c’est donc un bon juge.

Il restera encore quelques questions à poser avant de faire une proposition notamment sur l’environnement :

Voir ce qui est prévu sur le PLU (plan local d’urbanisme) de la ville pour ne pas se retrouver avec un centre commercial sur le terrain d’à côté.  

Si la ville ou le village est classé ou à des exigences esthétiques strictes (choix de la couleur des volets, autorisation de mettre des fenêtres PVC, droit de peindre à sa guide la façade etc)

S’il y a un chemin qui mène à votre maison, demandez bien à qui appartient la propriété. Si par exemple, c’est un chemin privé mais que vous avez un droit de passage, faudra penser à ne pas trop se disputer avec le voisin concerné !

Il sera donc temps de faire une proposition d’acquisition. Il ne faut pas hésiter à tenter des négociations. S’il ceci n’est pas indécente, il n’y a pas de raison que cela braque le propriétaire. En moyenne, les négociations sont sur 3 à 8% du prix de vente.  

 

LE COMPROMIS

Au moment du compromis, il va vous être demandé de payer un acompte qui généralement représente 5% à 10% du montant de l’achat. Si ce paiement n’est pas obligatoire, il est très souvent demandé. Encore une fois, il pourra être négocié pour être supprimé ou baissé.

Il faudra également faire un chèque pour le notaire de quelques centaines d’euros.

Il est possible de rajouter des clauses sur son compromis comme une clause d’obtention de prêt immobilier ou une clause d’obtention d’une autorisation quelconque. Encore une fois, c’est une négociation, le vendeur n’est pas obligé d’accepter toutes les requêtes.

S’il est possible d’intégrer au prix de vente des meubles qui vont restés dans la maison, ce n’est que mieux car cela va diminuer le prix des “murs” et donc les frais de notaire relatifs à la vente.

CE QU’IL FAUT FAIRE AVANT LA VENTE

Une fois la maison choisie et le compromis signé, place à la partie administrative ! C’est le moment de faire le tour des banques voir de faire appel à un courtier. Selon les cas, cela peut être très bénéfique, ca vaut le coup de se renseigner !

Il faudra également faire chiffrer les devis pendant cette période pour pouvoir les faire financer dans son prêt immobilier.

Si vous souhaitez faire les travaux vous même, vous ne pourrez pas inclure cette dépense dans le prêt immobilier, il faudra demander un autre prêt type prêt perso/ prêt conso.

Pour un financement à la banque, il faut compter bien deux mois entre les prises de rendez vous, les propositions et le montage de dossiers.

LA VENTE

Une fois la vente programmée, il ne reste plus qu’à profiter de sa nouvelle maison, planifier au besoin les travaux et aménager son nouveau nid douillet !

projet-achat-immobilier-610x330

O. 

DIY : Faire ses savons maison Melt&Poor

Pour Noel, j’avais envie de rajouter un petit cadeau fait main en plus de nos petits présents. Nous nous sommes donc lancé dans la fabrication de savon. Pour cette première, j’ai fait plusieurs recherches sur internet et opter pour la façon Melt & Poor, moins difficile que de manipuler les acides nécessaires à la fabrication du savon.

Nous avons fait deux sortes de savon : Un jaune senteur citron et un violet à la lavande.

MATÉRIEL ACHETÉ POUR L’OCCASION :

 

 

Base savon glycérinée Melt & Pour transparente sans palme – 500 G 2 11,80 €
Huile essentielle Citron vert – 30 ML 1 5,90 €
Colorant minéral Oxyde jaune – 10 G 1 1,90 €
Colorant minéral Oxyde rose – 10 G 1 2,90 €
Anti-oxydant Vitamine E (liquide) – 30 ML 1 7,50 €
Huile végétale Coco BIO** – 100 ML 1 4,20 €
Moule silicone – GIFI 1 7 €


J’ai acheté beaucoup de choses mais tout n’est pas indispensable ! La base savon suffit pour faire de simples savonnettes. Les huiles végétales, c’est du bonus que j’utiliserai peut être pour faire des soins du corps.   

p1070828

Couper la base savon et la mettre à chauffer au bain marie

Une fois liquide, y incorporer les colorants, l’anti-oxydant et les huiles essentielles désirées.

Il ne faut pas en abuser : Une moitié de cuillère à café de colorant suffit; 3 ou 4 gouttes d’huile et d’anti oxydant aussi.

Il faut faire attention avec les huiles essentielles car à trop forte dose, ils peuvent irriter la peau.  

Il est important de bien touiller penser que c’est chaud afin  que le colorant s’intègre parfaitement à la base du savon.

Une fois le mélange terminé, verser dans les moules et attendre 3-4 heures que les savons soient totalement secs et compactes.

decembre-20163

Essayant pour la première fois la fabrication de savon, j’ai utilisé la base savon de chez Aroma-zone pour me simplifier la vie. La tâche était presque trop facile, on a l’impression de tricher. Puis, après avoir acheté le matériel, j’ai cherche pas mal de recette sur internet et j’ai vu des avis négatifs sur cette base, jugée pas assez naturel et bio. Ca m’a un contrariée car je voulais vraiment avoir des savons naturels et sains.

Pour le prochain essai, je testerai donc la méthode 100% fait main de ma belle soeur. Je vous en parlerai  et vous donnerai la recette ! 

 

img_5681

A bientôt !

POURQUOI J’AI DECIDE D’ARRETER LA CONTRACEPTION

Pourquoi j’ai décidé d’arrêter la contraception ! Quel titre !

Mes copines y verront l’annonce officielle d’un futur bébé imminent et les garçons à un article 100% Girly à ne pas lire mais il n’en est rien, c’est juste un changement de caps pour me réconcilier avec moi même !

pills-1354782_960_720

Pour la petite histoire,  je prends la pilule Diane35 depuis que j’ai 16 ans soit 10 ans maintenant et que j’ai peur des conséquences de cette petite gélule prise tous les jours sur mon corps ! A chaque fois que je vais voir mon docteur, elle me parle de changer de pilule car celle ci est considérée comme la plus dangereuse des pilules oestro-progestatives  (au niveau vasculaire) sur le marché.

Après plusieurs années à me faire enguirlander par mon docteur, je me suis intéressée à cette petite pilule prise chaque jour de manière anodine et le résultat est effrayant.

Problème vasculaire, saut d’humeur, baisse de la libido, AVC, nausées, palpitations cardiaques…. Ça calme !

Alors j’ai pris la décision de changer de pilule, le docteur m’a prescrit Optimizette, une pilule seulement progestative. Moins forte, totalement remboursée et à prise en non stop, elle est beaucoup plus douce pour la santé et a l’avantage d’arrêter les règles (c’est pas mal ça !).

Mais cela m’embêtait encore car sur la notice était spécifié :

“Quelle est la fréquence des autres effets indésirables rencontrés ?

Fréquent (affectant moins de 1 patiente sur 10) : troubles de l’humeur, diminution du désir sexuel (libido), maux de tête, nausées, acné, douleurs dans les seins, règles irrégulières ou absentes et prise de poids. 

Peu fréquent (affectant moins de 1 patiente sur 100) : infection vaginale, intolérance aux lentilles de contact, vomissements, chute de cheveux, règles douloureuses, kyste de l’ovaire et fatigue.

Rare (affectant moins de 1 patiente sur 1000) : affection de la peau : éruption, urticaire, grosseurs violacées douloureuses sur la peau (érythème noueux)”

Waouh ! 1 femmes sur 10 !  Mais c’est énorme !

J’étais déjà un peu embêtée de reprendre une nouvelle pilule alors que j’ai l’envie d’être maman d’ici une petite année, ces effets indésirables m’ont convaincu d’arrêter totalement la contraception.

Je vais donc commencer une contraception naturelle en calculant mon cycle et m’adaptant à elle. En gros, faire attention pendant la période d’ovulation à ne pas tomber enceinte et basta !

Les avantages de ce procédé sont nombreux  et les témoignages de filles arrêtant la pilule sont vraiment motivants. Après une période de stabilisation ou il peut y avoir des problèmes de peau, de cheveux gras etc du au changement hormonal, les avantages à terme seront se retrouver et être rassurée pour sa santé ! Ainsi qu’en bonus, une perte éventuelle de poids, un appétit sexuel retrouvé, plus de saut d’humeur, plus besoin de prendre ce satané cachet une fois par jour à heure fixe et de se stresser dès qu’on l’a oublié une journée,   

Inconvénients : Plus de risques de tomber enceinte… Si une pilule prise correctement est fiable à quasiment 100, ce type de contraception est fiable à 75% car une femme n’a jamais de période d’ovulation totalement fixe.  

Pour éviter les grossesses non voulues, le mieux est de calculer son cycle et de faire attention pendant la période de fertilité (en utilisant des préservatifs pendant les 10 jours « de risque » ou en faisant attention). Il faut donc noter tout sur un agenda et respecter ce cycle :

cycle-mensuel

 

J’ai donc arrêter ma pilule cette semaine. Si ça vous intéresse, je vous ferai un retour sur cette expérience.

Et vous, quelle contraception prenez vous et en êtes-vous satisfaite ?

    O.

 

10 JOURS EN ISLANDE, RECIT DE NOTRE VOYAGE

Je l’avais promis, le voici ! Nous avons eu la chance de découvrir l’Islande cette année pendant 10 jours. Nous avons parti du 26 octobre au 5 novembre. Ce n’est pas la saison touristique, c’est surtout celle des premières neiges mais nous ne regrettons pas d’être parti en cette période, nous avons été relativement tranquille lors de nos visites et c’était très agréable !

img_2807

JOUR 1 : Nous sommes arrivés à Reykjavik en début d’après-midi.

Après avoir récupéré notre 4*4 de location, nous avons été tout de suite en direction du Blue Lagoon pour se détendre. Très touristique, l’endroit mérite quand même d’être vu surtout de nuit ! Il y a certes beaucoup de monde mais de nuit c’était moins gênant et les installations sont très grandes. Attention par contre, il faut réserver à l’avance sinon vous ne pourrez pas y aller !  

Le soir venu, Nous avons dormi à Reykjavik mais nous ne sommes pas sorti car nous étions un peu cassé de notre voyage. Globalement de toute facon, nous avons préféré les apéro à la maison que les sorties. Faut dire aussi qu’il y a peu de lieu de sortie la bas. Et pour la petit info,  l’alcool s’achète dans les “Vinbudin” et non dans les supermarchés et c’est pas donné ! Nous avons bu que de la bière et du cidre, les autres alcools étant hors de prix pour nous.  

JOUR 2 : Visite du Cercle d’Or : Geysir, Thingvellir et Gullfoss. On reste à proximité de la capitale, il y a donc pas mal de monde, Nous avons suivi la foule toute la journée mais c’est à faire !

img_2990

Les geysers sont impressionnants, les cascades magnifiques et surtout les installations sont bien faites, nous pouvons profiter du paysage tout en suivant des chemins bien balisés.  

C’était une des journées les plus froides, nous étions sous la neige presque toute la journée. Vaut mieux ca que la pluie, ca a rajouté du charme à la visite.

JOUR 3  : Direction la péninsule de Snaefellsnes

Toujours sous la neige, nous avons longé la côte pour faire découvrir l’ouest d l’île. Nous avons fait plusieurs arrêts notamment  un au pied d’un cratère.

img_3067

Nous nous sommes arrêté également au bord de la route principale car nous avons vu un petit parking en bas d’une faille, nous avons décidé d’y pique niquer et nous en rapprocher à pied. c’était super sympa, on a crapahuter dans la faille ou nous avions, à l’entrée un panorama superbe. Ça fait du bien de prendre l’air après plusieurs heures dans la route. Ce spot était parfait.

Un peu plus loin, nous nous arrêtons dans un village ou débute une petite promenade en bord de mer, sur le bords des falaises. Nous étions seul au monde, les paysages étaient vraiment sympa, ca changeait de ce que nous avions vu jusque la.

img_3078img_3100

Nous avons dormi près de Stykkisholmur, dans un petit cottage isolé. Nous avons vu nos premières aurores boréales !

img_3171img_3177img_3183

Et nous nous sommes réveillé sous la neige.. Elle a pas tenu mais c’était sympa pour le reveil 🙂

img_3187

JOUR 4 (Samedi 29/10)

Départ pour la péninsule de Trollaskagi tout près d’Akureyri. C’est le jour ou  nous avons le plus roulé. En arrivant, nous avons découvert Akureyri et nous nous sommes poser dans un petit backpackers sympa dans le centre ville. 

img_3227

Nous avons dormi dans un petit village de pêcheur. Si c’était à refaire, nous irions directement à Akureyri car il n’y avait pas grand à voir ou à faire la-bas.

Point positif : Notre hôte nous a invité à la fête du village pour Halloween, cela nous a permis d’aller à la rencontre des islandais et discuter avec eux de leur mode de vie. Ils nous ont par exemple expliquer qu’ils achetaient peu de viande ou de légumes au supermarché car c’était très cher ( je confirme !!), ils se nourrissent essentiellement de la pêche et de la récolte de pommes de terre (Apparemment une des seuls choses qui poussent bien chez eux..)

JOUR 5 (Dimanche 30/10) : Akureyri  

Journée à Akureyri, deuxième ville d’Islande. Nous avons passé l’après midi sur un petit bateau à observer les baleines. C’est clairement mon meilleur souvenir d’Islande ! Nous avons payé l’excursion  environ 80 euros (ce qui est nettement moins cher que ce qui est proposé dans la capitale..), nous avons été satisfait de cette activité, les animatrices étaient très sympa et nous étions une petite trentaine sur le bateau.

 

Superbe hein ?

img_3344

Le soir nous avons pris un petit cottage à Akureyri avec jacuzzi. Il s’avérait que c’était surtout une grande baignoire chauffé. C’était sympa quand même, relaxant après une journée dans le froit islandais.

JOUR 6 Lundi 31/10 : Direction les fjords de l’est

Nous avons pas mal roulé pour arriver à Hofn, dans les Fjords de l’Est. Sur la route, nous nous sommes arrêté à coté d’une escade.

img_3396

Puis sur un cratère (dont le nom d’échappe oupps ^^). La montée était rude mais la vue valait le coup !  img_3431img_3442

Sur les photos, le constat est encore plus flagrant, l’Islande est le pays des ruisseaux, des petites rivières. Pour les pêcheurs de saumon, voici le paradis !

D’ailleurs pour ceux que ça intéresse, il est possible d’amener son matériel s’il est préalablement désinfecté par un vétérinaire. On s’est renseigné car c’était tentant mais finalement pas de pêche pour nous…

img_3465

img_3467

L’ambiance la bas est différente, on sent que nous arrivons dans les endroits un peu reculé, les gens étaient un peu plus froids, moins habitué aux touristes.

le logement que nous avons été bien, mais il n’y a pas grand chose à faire la bas à part chasser les aurores boréales. C’est ce que nous avons fait ! nous en avons des petites, emmitouflés dans la voiture, il faisait un froid glacial !

Jour 7 : Mardi 1/10 :

Nous avons passé cette journée à faire une randonnée dans les fjords de l’Est. La balade commençait dans un tout petit village peu accueillant, nous avons même pensé à faire demi tour ! Finalement après avoir un peu tourné, nous avons trouvé le chemin de la randonnée et ça le méritait !

img_3590img_3617img_3701img_3706img_3725

On était crevé mais ça a était une super journée !

Nous avons dormi à Hofn dans une ferme de chevaux. Ça a été notre meilleur logement notamment parce que l’hôte était très très sympa!

JOUR 8 Mercredi 2/10 : Les glaciers et le parc naturel de Skaftafell

Nous avons été voir trois glaciers différents. C’est vraiment une belle région qui aurait mérité que nous y restions un peu plus. 

On s’est arrêté sur un glacier (près de Skaftafell) ou il y avait des glaçons sur la plage. Nous y avons vu des oiseaux sur la plage et des phoques nageaient entre les glaciers.

Après cette super journée, nous sommes avons tracé jusqu’à Vik ou nous avons dormi dans une petite ferme sympa. Petit Bémol, nous n’y avons pas rencontré les propriétaires..Sur la route, nous avons traversé des endroits déserts, plats, souvent rempli de pierres volcaniques noires. C’était un paysage pauvre et surprenant !

 

JOUR 9 et 10 : Journée à Reykjavik. Nous en avons profité pour faire les boutiques, acheter les souvenirs pour nos proches et faire un peu la fête.

Nous voulions aller revoir les baleines mais les excursions proposées semblaient nettement moins bien que celle d’Akureyri ! De plus gros bateaux avec beaucoup de plus de monde. Les petits bateaux étaient hors de prix, 200 euros et quelques ! Nous avions peur de gâcher le super souvenir que nous avions de notre première excursion, nous avons donc préféré de pas le refaire.

Ça a était un super voyage, ça nous a donné envie d’y retourner l’été ! 10 jours c’était parfait pour faire le tour.. Si c’était à refaire, on passerons plus de temps au glacier, peut être avec un trek et moins à la capitale.

J’espère qu’on vous aura donné envie de découvrir ce beau pays…

O.